Françoise BONNEROT
Françoise BONNEROT

Du poisson dans l'épuisette

 

 

 

Quatre poissons rouges

Quatre plumes mouillées

Quatre gouttes sanglantes

Quatre offrandes sans nom

 

Sauvetage en bocal trouble

Des eaux sans air

 

 

 

Trois heures creuses et volées

Trois coups faciles et tendres

Trois larmes vite bues

 

Rétention sans mérite

Des liquides s’échappant

 

 

 

Deux regards évités

Deux corps séparés

 

Les poissons replongés

Dans leur limpidité

 

 

 

Une amante délaissée

 

Elle repartira,

À la nage.